Sélection de quelques réactions

Marseille, 14 h 45

Bonjour,
Je suis hier dans le métro à la station Castellane, mardi 8 janvier pour me rendre à une réunion de travail, vers 14 h 45
J’ai soudain l’impression que je suis transporté à Kaboul, une chose noire dissululée sous des voiles de la même couleur avançant sur le quai vers moi et se posant sur un siège.
Je suis laïque mais non sans croyance, républicvain et épris de liberté.
Comment peut on laisser sans réagir se développer de pareilles horreurs dans notre pays, dans la sphère publique ? Personne ne semble réagir, et je ne sais moi-même pas comment faire ! C’est une véritable obscénité, qui je le pense, répond aux autres obscénités générées par notre propre laxiste à laisser à la vue de tous des corps féminins dénudés dans des positions explicites….
Au secours Jaurès ils sont devenus fous ! Voltaire réveille toi !
Autorités de mon pays !, ne laissez pas bafouer la liberté et le respect d’autrui en laissant toute une population livrée à des ayatollah qui ne cessent de pousser en avant des « victimes » des futurs combats pour « une liberté de culte » qui n’est que la liberté d’asservir plus faible que soi, et beaucoup plus largement de créer les conditions pour réclamer un statut et des lois différentes de celles de la République et de ses valeurs pour des gens qui haïssent celle-ci.
Vous pouvez publier la présente, merci cependant d’éviter de faire paraître mon nom.

G. C.

LAÏCITÉ OUVERTE…. LAÏCITÉ DE TOLÉRANCE

De Marie-Georges BUFFET à Nicolas SARKOZY, ils sont tous pour une « laïcité ouverte ».
Or la « laïcité ouverte » c’est commes les maisons closes qui n’ont de closes que le nom et qui sont ouvertes à tous et à tout.
La « laïcité ouverte » est donc une « laïcité de tolérance », comme les maisons du même nom, permettant aux religions de détrousser…. et de trousser la République.

Association des Athées des Pyrénées-Orientales

http://associations.midiblogs.com

VADE RETRO SATANA

Une bien bonne pour commencer l’année.

L’année de grâce 2007 allait s’achever dans sa languissante monotonie sans qu’un évènement majeur ne vienne éclairer cette humanité qui n’en fini pas de s’autodétruire et de s’auto flageller,… lorsque, tout d’un coup, sans prévenir, comme souffle un vent divin, venant du plus profond de la Ville Eternelle, autrement dit du Vatican, une nouvelle d’une importance dont on ne mesure pas encore l’ampleur. Le pape Benoît XVI, dans son immense bonté, et ceint de sa sainte infaillibilité, annonce à un monde en proie aux affres des tentations les plus pernicieuses qu’il s’apprête à «ordonner à tous les prêtres du monde de recruter des exorcistes pour combattre le Malin».

Le digne successeur de Saint Pierre constate, avec un effroi qui ne peut-être que partagé par toutes et tous, que la plupart des catholiques n’ont pas, à côté de chez eux, un prêtre spécialiste en diablerie. Dans notre aveuglement matérialiste nous avions bien vu l’élimination du petit commerce de proximité et des petits artisans, mais cet aspect des choses, je l’avoue humblement, m’avait complètement échappé… Et pourtant le fait est là, dans toute sa rigueur et sa désespérance. Il est tant de revoir nos analyses et d’agir!

La remarque n’est pas une simple impression. Le grand spécialiste en diableries du Vatican, le père Gabriele Amorth, exorciste en chef (mais oui ça existe!) de la cité du Vatican et de l’archidiocèse de Rome (rien que ça!) juge gravement que l’heure et grave quand il déclare officiellement: «Des dizaines de pauvres frères et sœurs assiégés par le démon sont contraints de tourner en long en large pour trouver un exorciste certifié»… (je comprend désormais pourquoi tant de gens circulent dans les rues!)… et le pauvre homme se lamentant qu’en Italie les, seulement, 300 exorcistes en exercice n’oeuvrent contre Satan et ses alliés qu’à mi-temps.

Autrement dit «Travail plus pour exorciser plus»

Ceci est la version religieuse du célébrissime mot d’ordre transalpin (pour les Italiens): «Travailler plus pour gagner plus».

A ce propos, on ne peut qu’être troublé par la conjonction de deux évènements d’une portée historique incontestable: le Très Saint Père a émis cette directive juste après avoir reçu un Grand Homme (à défaut d’homme grand). Ce personnage, lui aussi grand connaisseur de l’âme humaine, et apparemment, désormais, des trames obscures du Malin, infaillible lui aussi, comme chacun sait, a probablement su glisser à son interlocuteur une idée géniale dont il a le secret,… en même temps qu’il lui a vendu la laïcité à la sauce religieuse.

Ainsi c’est une fois encore par l’Italie, comme à la Renaissance que l’espoir renaît. Nous revenons enfin aux valeurs essentielles et aux stratégies opérationnelles et pleines d’espoir et d’avenir. Ce n’est pas encore les Lumières (bis),… mais ça y ressemble!

Aux orties l’exclusion, la pauvreté, le réchauffement climatique et autre fonte des calottes… polaires!…

Le Diable! Mais comment n’y avions-nous pas pensé plus tôt?

Même le MEDEF chez nous n’y avait pas pensé… au point qu’on est en droit de se demander ce dont il discute avec leurs amis du Gouvernement. Même le Parti Socialiste en manque de stratégie n’avait rien vu…. Au point que l’on se demande ce que l’on enseigne à l’ENA.

Espérons que pour les prochaines élections, afin de les rendre plus attractives, une large place soit faite au Diable… et pourquoi pas un poste de secrétaire d’Etat le concernant… au point où l’on en est!….

Le Grand/petit homme a tout à fait raison quand il dit que «la religion peut jouer un rôle d’orientation dans la vie des nations»… encore une preuve de son immense clairvoyance.

Et qui verrait d’un mauvais œil le rétablissement de l’Inquisition et le retour des bûchers?… Sur que ça plairait aux médias!

Une idée à creuser.

Patrick MIGNARD

Supplique pour les Femmes

Pourquoi donc cacher dans une prison
Beaux cheveux soyeux, par peur du démon ?

Pourquoi maintenant subir l’esclavage
De ces oripeaux comme au Moyen-Âge ?

Ont-ils tant de joie, ces hommes qui pensent
Qu’une femme ne sert que pour la semence

Ont-ils du plaisir à les voir en noir
Comme des cercueils, pleins de désespoir

Fantômes ambulants sur notre planète
Un jour il faudra montrer votre tête

La montrer fièrement, sans aucune honte
Le temps est passé, que la colère monte

Bonne année 2008

Chantal Crabere

Le Groupe LIBERT’AIRS

Treize citoyens réunis pour chanter la Liberté, l’Égalité, la Fraternité, maudire la guerre, l’oppression et l’injustice, dénoncer la tyrannie, l’ignorance et les préjugés.

Le groupe LIBERT’AIRS, accompagné à l’accordéon par Yves Hervé, se produit depuis le début de 2006, avec enthousiasme et humour.
Privilégiant la beauté des textes et la force des mots, il s’efforce de mettre en valeur la chanson populaire, de Jean-Baptiste Clément à Renaud en passant par Pierre Perret, Georges Moustaki, Jean Ferrat, Serge Utge-Royo ou Bernard Lavilliers.

Contact : Françoise et Michel Verdier
Résidence Moulin de Choisel – rue de la Gare – 50400 Granville
02.33.91.90.49 verdiermichel@club-internet

Les idées et les buts de Riposte Laïque sont les nôtres, aussi nous serions heureux de les partager par la chanson avec d’autres sympathisants, ne craignez rien nous nous produisons gratuitement si le déplacement n’est pas trop important.

Nous chantons entre autres :

Allez les gars, combien on vous paye ?
Amis dessous la cendre
Au nom de dieu
Ballade de Sacco et Vanzetti
Ballade nord-irlandaise
Bella ciao
Chante une femme
Et pourtant dans le monde
Fado tropical
Giroflé girofla
Grandola vila morena
L’institutrice de Quimperlé
L’Internationale
L’œillet rouge
La butte rouge
La chanson de Craonne
La Commune
La Cucaracha
La paix sur Terre
Le déserteur
Le sabre et le goupillon
Le temps des cerises
Les Canuts
Les mains d’or
Manhattan-Kaboul
Merde à Vauban
Non, non, rien n’a changé
Quand les hommes vivront d’amour
Rue de la Liberté
Sans la nommer
Sur la Commune
We shall overcome

Michel Verdier

Je ne sais plus…

Bonjour
Quelle différence dans le N°21 entre l’édito de Cyrano appelant au rapprochement de tous les laïques devant un danger certain et la lettre ouverte à Caroline Fourest d’Antoine Douchet !
Bien sûr on peut penser que Cyrano fait preuve d’une réelle naïveté s’il considère sérieusement la liste des organisations citées pour le 15/1 représente un début de mouvement. Quelques unes ont même abandonné la diffusion de leur parole pour ne rester que des comités ou des signatures pour pétitions.
Mais face à la réalité, on peut rêver qu’elles se réveillent !
En revanche le titre même de la lettre ouverte à Caroline Fourest « Avec des amis comme toi, la laïcité n’a pas besoin d’ennemi  » est pour le moins indécent. Il nous ramène 40 ou 50 ans en arrière à une triste époque où l’on était à la moindre critique, sommé pour ne pas faire le jeu de l’ennemi. Nous payons aujourd’hui le prix de ces injonctions et condamnations lapidaires.
Certes, les arguments de Caroline Fourest (ou de ses amis surtout ) donnent-ils aussi quelquefois la même impression. Je n’interviens pas sur le fond. Sachez seulement que dans cette affaire, je partageais davantage les vôtres. Aujourd’hui, je ne sais plus..
Cordialement.

B.Carey

Cyrano, Nous ne devons pas avoir la même conception de la laïcité

Pour moi, ça n’exclut pas la tolérance. Votre boulangère, que je sache ne vous a pas proposé ces tracts.
Elle ne vous a pas contraint à acheter la galette des rois pour fêter l’Épiphanie.
En revanche, vous les lui avez dérobé un dépôt qu’on lui avait confié et vous paraissez fier de cette indélicate mesquinerie.
Charbonnier est maître chez soi, boulanger aussi. Vous n’avez pas à décider de ce qu’elle doit mettre ou ne pas mettre derrière sa caisse.
Si sa façon de faire ne vous convient pas, vous avez le loisir de changer de boulangerie et pénaliser
cette dame en la privant de votre clientèle.
Non, monsieur votre comportement a été minable, je le maintiens.
Je suis très attaché aux principes de la laïcité qui permet aux citoyens de cohabiter en paix quelques soient leurs
croyances ou leurs habitudes mais je cautionnerai jamais votre conception agressive, étroite et intolérante de ce beau principe.

Jean Failler