Une lettre d'encouragement typique d'un lecteur de Riposte Laïque

Voici une réaction d’un lecteur, qui résume assez bien le courrier que nous recevons. Les gens sont avec nous, et nombre d’entre eux ouvrent les yeux sur les méthodes de plus en plus violentes de nos adversaires. Cela révolte, nombreux écrivent et vilipendent ceux qui nous salissent et qui ne les publieront jamais.
Bonjour,
Je viens de lire votre éditorial numéro 104 qui encore une fois a été passionnant.
Sur Caroline Fourest, j’ai le sentiment – que j’espère faux – que d’une manière irresponsable elle appelle à un crime de sang de la part d’intégristes musulmans, à l’égard de vos collaborateurs.
Vous devenez un mouvement de masse – de petite masse pour l’instant, c’est vrai – et donc acteurs de la vie civile alors qu’elle-même ainsi que Monsieur Mohamed Sifaoui en sont réduits au rôle de figurants, à peine de simples « commentateurs » de ces événements.
De plus, vous avez, ainsi que Marianne, mis en évidence son impuissance, pour ne pas dire plus, lors de Durban II.
Pour la première fois depuis longtemps – en grande partie grâce à Riposte Laïque – la défense de la laïcité, contre tous les intégrismes, devient populaire et n’est plus le monopole de l’extrême droite, marginalisant à terme des personnes comme Caroline Fourest au rôle de simple spectatrice d’événements sur lesquels elle pèsera de moins en moins.
Tel que je le perçois, Caroline Fourest livre une joute littéraire avec certains ténors de l’islamisme mais ça reste du domaine convenu.
Malgré toutes ses qualités individuelles, Caroline Fourest ne représente qu’elle-même.
Vous, pour vos lecteurs, pour les militants de terrain, c’est du volontarisme, c’est de l’action civique.
Votre positionnement philosophique vous a fermé toutes dérives nazillonnes et c’est très bien, et permet à tous les laïcs, qu’ils soient arabes, africains ou français « de souche », etc., d’avoir vers qui se tourner en tant qu’acteur de la société laïque.
Caroline Fourest a eu le mérite et même le grand mérite d’avoir éveillé les consciences, d’avoir défendu de justes causes (dont la défense des homosexuels et des lesbiennes) et nous lui en sommes tous et toutes reconnaissants ; mais la lutte pour la défense de la laïcité et la défense de nos libertés fondamentales dépasse le cadre du débat académique.
Maintenant c’est à elle de savoir, si elle aura la réflexion courageuse de descendre dans « l’arène » pour être une militante des combats à venir et donc de retourner à une certaine modestie, ou de rester une « people » chouchou des médias à l’instar de Tariq Ramadan.
A titre personnel, vous m’avez beaucoup fait changer, non pas sur les dangers de l’intégrisme, mais sur la manière de l’expliquer et de le combattre.
Je ne supportais pas Eric Zemmour et Geert Wilders, maintenant je les écoute et les apprécie avec plaisir, surtout Zemmour.
Sur ces mots, je vous quitte.
Bonne continuation,
Alte
PS : je vous envoie un chèque de soutien (petit salaire = petit chèque) en fin de semaine et j’espère que vous passerez bientôt à Lyon.