Sélection de quelques réactions

Bravo -encore !- pour l’Edito n°143 de Cyrano…
J’ai découvert votre existence il y a peu de temps et, depuis, je vous lis avec intérêt et assiduité.
Par ailleurs, vous vous présentez comme étant essentiellement « de Gauche ». De mon côté, je suis un Enseignant de 57 ans exerçant dans le Secteur Public et je suis « de Droite ».
Sachez néanmoins que cela ne me pose aucun problème et que vous avez toute ma sympathie.
En son temps, Guy MOLLET avait coutume de dire : « Il y a des Français de Droite et il y a des Français de Gauche.
Ils sont tous Français… et puis il y a ceux qui sont à l’Est… ».
Aujourd’hui, nous pourrions le paraphraser en réactualisant le propos : « Il y a des Français de Droite et il y a des Français de Gauche.
Ils sont tous Français… et puis il y a ceux qui se réclame de la « nation musulmane »… car c’est bien la notion de « nation musulmane » dont il est question dans le Coran que je consulte régulièrement et qui stipule que « le sol que foule un musulman devient terre musulmane ».
Entre eux, les musulmans s »appellent « Frères ».
Dans notre devise nationale, il y a le mot « Fraternité ».
Et bien dans ce combat pour la Liberté de notre Pays, que nous soyons de Gauche ou de Droite, nous sommes, nous aussi, tous Frères !
Très amicalement à vous.
Marc Noé
Ancien Maire-Conseiller Général de Seine-et-Marne

Myriam, à Perpignan
Merci à Riposte Laïque de nous avoir livré ce terrible témoignage sur Myriam de Perpignan. Mon épouse en a été émue aux larmes, larmes de rage ou de chagrin je ne sais trop, les deux sans doute, mais ce chagrin est éloquent. Je crois que ce qui se prépare dans ce pays est très grave. Myriam, pauvre petite, vous avez toute notre compassion ;comme vous, je crains que quelqu’un ne se transforme en justicier avec toutes les retombées prévisibles. Nous payons cher, très cher ces politiques de regroupement familial .Récemment un professeur musulman, que j’ai déjà cité dans un de mes précédents mail, ne pouvait cacher sa satisfaction de dire qu’on ne pouvait revenir sur la loi de regroupement familial, car désormais c’est une disposition européenne! Et voilà le tour est joué! d’après un document sérieux il y aura 30 millions de musulmans en Europe en 2025,et il est certain que plus ils seront nombreux moins ils chercheront à s’intégrer et à se rendre sympathiques! on a le sentiment que nos deux communautés sont incompatibles. Prenons par exemple les délires auxquels nous assistons à l’occasion de leurs mariages communautaires le samedi! C’est de la folie! klaxon ,musique orientale volume au maximum, drapeaux maghrébins, youyou stridents etc, etc. Je suis désolé d’avoir à écrire tout ceci car je ne suis pas raciste, si des Français d’origine se comportaient de la sorte je serais extrêmement sévère, mais nous avons de quoi être inquiet, le nier c’est être aveugle. Nous devons exiger de la part de nos élus courage et fermeté! loin de tout clivage politique. Cette question n’est ni de droite ni de gauche, elle est française tout simplement.
M. Rabret
Je salue votre lucidité
Bonjour à l’équipe de Riposte Laïque,
« Nous voyons bien que le projet fasciste le plus dangereux, celui qui menace le plus gravement nos valeurs, notre civilisation, est celui des disciples de l’islam conquérant, qui progresse, en France et en Europe, de manière effrayante, en profitant de certains idiots utiles de gauche, et de certains couards de droite, qui cherchent à intimider les résistants comme Riposte Laïque. »
Cette phrase que j’extraie du dernier éditorial de Cyrano résume parfaitement le piège dans lequel notre continent et singulièrement la France se trouvent par suite de décennies de choix politiques extrêmement hasardeux ou même fautifs, au point qu’ils n’en finissent pas de revenir impitoyablement en boomerang.
Je salue chaleureusement la lucidité dont Riposte Laïque fait preuve et le courage indéniable qui accompagne en actes sa position intellectuelle. J’y suis d’autant plus sensible que vous démontrez combien le péril auquel nous sommes confrontés doit, pour notre salut et celui de nos descendants, mais aussi par respect envers nos ancêtres et notre nation, transcender tous les clivages. Dommage pour les irréductibles vrais ou faux naïfs, mais qu’ils n’attendent aucun ménagement en retour.
Les idéologies continuent à ce jour de charrier leurs déchets, d’instiller les effets de leur nocivité intrinsèque. Qu’allons-nous nous laisser subjuguer par l’islam, fusion du religieux, de la loi et du politique ? Sommes-nous devenus à ce point aveugles, décervelés et veules que nous céderions au pire archaïsme, au plagiat grossier assorti de la soif inextinguible d’appropriation et du commandement d’asservissement total à Dieu, fût-il celui des mahométans ?
Nous avons la chance et le DEVOIR, nous hommes et femmes nés après la Deuxième Guerre mondiale, de reprendre, mais forts de l’acquis historique et en conscience, ces mots : « Plus jamais ça !». Et le « ça » ce n’est ni plus ni moins que la barbarie, quelles que soient ses ressorts et les formes qu’elle prenne.
A l’ère où tout se joue en temps réel et s’accélère, nous n’aurons pas, nous, l’excuse de nous retrancher derrière un piteux « On ne savait pas… »
La civilisation, l’histoire qui sont les nôtres (j’ai acquis avec un immense honneur la nationalité française au tout début des années 1970. De plus, la biographie de ma famille présente bien des arguments confortant le présent plaidoyer) nos valeurs et règles de LIBERTE, de FRATERNITE, d’EGALITE et de LAICITE ne sont en aucune façon et à aucun prix négociables ! Qu’on se le dise.
Solidairement et amicalement vôtre,
Jenny Dutartre
Nique l’Algérie : que n’auriez-vous écrit ?
Que n’auriez-vous écrit Mme Tasin ? Quel scandale cela aurait enclenché.
Oser tenir des propos de cette nature sur l’algérie,impensable, alors que
sur la France, tout est acceptable, même l’immonde. Ce n’est plus tenable, c’est intenable. Merci Madame de votre combat contre cette barbarie politico-religieuse qui à nom islam et qu’il faudra chasser d’Europe.
Domiospi
A Christine Tasin, au sujet de son projet associatif
Madame,
J’ai apprécié votre article et j’ai envoyé un email à la fois à
amazon (dont je suis un très on client) et l’Elysée.
N’ayant malheureusement pas assez de temps pour lutter comme vous le faîtes, je suis prêt à participer financièrement à la création d’une
association chargée de répondre à ce type de discours sidérant.
Cordialement,
Franck
Bravo à Pierre Cassen pour son article sur l’Europe
Je suis allée à une réunion avec le groupe Dupont Aignan à Lyon. Invitée par André Vianès. J’ai posé la question : pourquoi sortir de l’euro seulement ? On m’a répondu que l’Europe devait continuer avec l’Allemagne et la France (quand même !) je ne suis pas d’accord avec ça et je l’ai dit : il faut sortir de l’Europe ! point barre. Je le dis et l’écris au sein de mon réseau depuis toujours !
Et ça avance sur le sujet. Même le Progrès a publié mon article en partie mais publié .
Bravo à Pierre Cassen.
Mireille Popelin
Quand on commande une Newsletter, qu’y a-t-il au menu ?
Entre parenthèses, Charlotte Martel m’a fait pouffer de rire quand elle écrit : « Dès que j’en ai l’occasion dans les intermarchés où il y a un rayon hallal, j’y ajoute des jambons, des saucissons bien de chez nous ! »
(Et pourtant je suis végétarien !)
Gabumeuzo
Actions possibles
Bonjour Cyrano,
Bien reçu votre mail où vous annoncez des actions devant nous faire plaisir.
J’ai eu une idée dont je vous fais part :
A l’instar de certains prétendant avoir la vérité comme ceux du Réseau éducation sans frontières, pourquoi ne pas faire des « cercles de silence » sur les places principales des grandes villes de France ?????
Moi, j’habite à Nice et suis prêt à toute proposition.
Salutations
Christian Desneiges
Combat anti-raciste, et prénoms musulmans
Je vous lis régulièrement. Permettez-moi de vous dire que votre insistance sur les musulmans me semble un peu « too much »de temps à autres. Je suis laïque en gros « tendance Kinztler ». Je n’ai attendu personne pour mener un combat résolu contre le vole à l’école. Je serai pour une loi contre la burqua selon les recommandations de Guy Carcassone, c’est-à-dire pour des raisons élémentaires de sécurité publique sans référence à quoi que ce soit d’autre car il faut pourvoir récuser les accusations des musulmans. Je suis totalement insensible aux arguments du type « islamophobie » ( j’assume la mienne en tant que femme et philosophe, mais ce n’est pas une « phobie », c’est une hostilité assumée). Je me fiche de « blesser la sensibilité d’autrui ». Nous n’avons pas à exhiber nos sensibilités. Et même plus je rois que tout élu responsable devrait se préoccuper de tout ce qi va dans le sens de la « communautarisation » de certains quartiers.
C’est une plitique d’ensemble qui est en cause et c’est d’une loi globale de lutte contre le communautarisme dont nous aurions besoin.
Loi qui devrait concerner urbanisme, réglementation commerciale etc..
J’ai peur qu’on ne l’attende longtemps. On parlerait du coup de « big brother » pensez!
Bon, cela dit avons-nos intérêt à confessionaliser les prénoms. Aurai- je le droit de m’appeler Sarah plutôt que Martine? En 1940 cela m’aurait peut-être valu des ennuis. Et si je m’appelais Marie me collerait-on l’étiquette chrétienne sur le dos à mn corps défendant?
Si des gens ont dû changer de prénom pour des raisons de discirmination ne faut-il pas s’en désoler.
Ma question est la suivante; si nous voulons que le combat laïque soit clair, ne faut-il pas réfléchir aux moyens de l’antiracisme, aux vrais moyens j’entends.
Cordialment,
Martine Verlhac
REPONSE DE RL
Chère Martine,
Vous abordez plusieurs questions à la fois. Je vais donc essayer d’y répondre.
Vous êtes laïque tendance Kintzler. Devons-nous comprendre que vous défendez le port du voile à l’université ?
Vous nous dites qu’on insiste « too much » contre les musulmans. Moi, je dirais que les musulmans insistent « too much » contre la laïcité.
Nous partageons vos propos sur le fait que vous vous « fichez de blesser la sensibilité d’autrui », si cela est pour préserver l’espace public du vivre ensemble.
Je ne comprends pas bien en quoi le prénom de Marie ferait de vous vaudrait une étiquette de chrétienne, nous sommmes en 2010.
Vous parlez des vrais moyens de l’antiracisme. Commençons déjà par dire que le combat, indispensable, contre le racisme est totalement dévoyé par le Mrap, la LDH, la Licra et Sos Racisme, et entendons-nous pour dire que le racisme n’est pas seulement le fait des enfants de colonisateurs contre les enfants de colonisés. Nommons bien les choses, n’hésitons pas à bien définir la réalité actuelle, la montée de l’antisémitisme, la réalité du racisme anti-blanc et anti-français.
Je pourrais vous dire que j’ai un ami tunisien, en France depuis 40 ans, qui m’a dit ne jamais avoir été confronté à un acte raciste, depuis qu’il est dans notre pays.
Je pourrais vous dire qu’il y a des racistes « bien de chez nous », bien sûr. Mais quand ils expriment ce racisme publiquement, ils sont immédiatement désavoués par leur environnement, et par la société.
Est-ce le cas quand un autre type de racisme s’exprime ?
Cordialement,
Cyrano
Qui veut faire l’ange fait la bête
Je connais bien Barbès. Le cameraman a oublié de continuer de monter la rue des Poissonniers et de tourner à droite dans la rue Polonceau, juste après la mosquée que l’on aperçoit à droite.
C’est un quartier d’ailleurs calme, à forte présence kabyle (aller voir www.kabyle.com, très intéressant).
Tout ça c’est la faute au colonialisme français.
Sans lui, la mortalité infantile ne se serait pas effondrée et l’Algérie compterait aujourd’hui une petite dizaine de millions d’habitants, au lieu de 36/38.
En 1963, ayant été farouchement opposé à la guerre d’Algérie, je me suis porté volontaire pour partir comme militaire du contingent en coopération en Algérie, afin de les aider à décoller. En effet le colonialisme français (et là je suis sérieux) avait empêché les autochtones d’accéder à l’enseigement et l’Algérie musulmane comptait seulement une dizaine de diplômés de l’enseignement supérieur. Bravo la France !
J’ai travaillé pendant 18 mois dans l’administration algérienne, sous Ben Bella. C’était un joyeux bordel, mais ce n’était pas leur faute.
En 1962 lors de l’indépendance, l’Algérie comptait 12 millions d’habitants musulmans (après le départ forcé du million de pieds noirs).
50 ans plus tard, elle va approcher les 40 millions, soit plus du triple.
La population française a doublé en 200 ans.
La gauche compassionnelle vibrionne de bonnes intentions et de sentiments généreux, ce qui est tout à son honneur et très louable (Je constate toutefos qu’en général ses seuls contacts se limitent à la femme de ménage Fatima (qui-d’ailleurs–les-a-invités-au-mariage-de-sa-fille), mais passons.
Ces gens généreux ne voient pas qu’en ouvrant les portes d’un pays à présent gravement en crise (après la Grèce, l’Espagne et le Portugal, la France) ils ouvrent la boîte de Pandore.
Ces immigrants sont persuadés d’arriver dans un pays de Cocagne, et sont censés jouer ce rôle auprès des cousins quand ils retournent au bled en vacances.
La réalité est autre, et le trafic de drogue est le seul moyen de subsistance possible bien souvent.
Les émeutes vont bien évidemment s’aggraver
Qui a dit « Qui veut faire l’ange, fait la bête » ? Un certain Pascal, je crois.
Jean Nègre
On commence quand, et on fait quoi ?
Bonjour Cyrano Bonjour RL !
Je viens de prendre connaissance du N° 143 de RL.
Mon constat est que la situation s’aggrave nettement. Le polygame de Nantes fait déborder le vase … (entre autres…)
En revanche je suis ravie de voir que de plus en plus de personnes viennent sur le site de RL.
De mon côté je fais connaître votre site et beaucoup de mes amis vous ont visité. Mais je pense qu’il n’ose pas encore adhérer, car il faut bien reconnaître qu’il n’est pas facile d’oser clamer son indignation anti-islam dans ce pays.
J’écoutais Mamère ce matin sur RTL et j’étais anéantie par sa crétinerie bien pensante enfin, pseudo bien pensante, car lorsque Apathie lui a demandé si une femme en burka pouvait adhérer à son parti il a noyé le poisson comme d’habitude.
Maintenant il semble que beaucoup souhaitent agir. Nous devons trouver un mode d’action percutant mais légal qui nous permettrait d’avoir accès aux grands médias qui boycottent systématiquement tout ce qui est « controverse sur l’islam ».
J’ai commandé des auto-collants ok mais il faut aller au-delà, nous devons nous faire entendre du gouvernement et des médias.
Que proposez vous car j’avoue que je ne sais pas par quoi commencer …. ?
Désolée mais je ne suis pas très « force de proposition » mais j’ai de la bonne volonté. Et je ne suis pas trouillarde. Et je ne me sens plus seule….
Cordialement et laïquement,
Catherine Dumont
Pour une fois, rien à dire contre l’édito de Cyrano
Salut l’ami.
Alors là tu me fais plaisir .
J’ai lu ton edito.
Pour une fois rien à dire. Tu demandes et tu appelles tous les gens de bonne volonté à se battre contre les les dangers de l’islam, sans concession et sans restriction.
Ca c’est bien dit , objectif et sans tabou …
Continuez comme çà . Vous participez vraiment à la sauvegarde de la FRANCE tout simplement .
Belle semaine et Merci encore.. OUF !!!
Très proche de vous tous.
Jean Paul Gavino
http://www.jeanpaulgavino.com
Vaines querelles
Bonjour à tous,
Je lis chaque parution de RL avec attention.
Dans les divers médias, je suis toujours affligé de voir le camp des défenseurs de la République contre l’islamisme être fragilisé par ces disputes internes stériles et fratricides avec Caroline Fourest. Je considère que ces algarades sont comparables à cette querelle sur le sexe des anges qui divisait Byzance pendant que l’Ottoman conquérant assiégeait la ville et point n’est besoin de rappeler ce qu’il advint.
PC
Maurice, de Skyrock
Bonjour cher RL,
Avant tout félicitation pour votre travail nécessaire, je lis RL toutes les semaines avec plaisir.
Mais quelle surprise de tomber sur un lien vers la video (enfin audio
plutot) de Maurice; video que je connais bien pour l’avoir déjà vu, liée sur mon facebook, etc… J’etais auditeur assidu de Maurice dans les années 90 sur skyrock, je me delecte encore de ces paroles dans cet extrait.
Enfin bref, ma remarque est la suivante : l’auteur indique que « ça date de l’année dernière ».
Je prétend moi, que ça date de 1995 ou 1996 plutôt :
– D’une part Maurice est sur Ouï FM maintenant, mais était bien sur skyrock dans les années 90 !
– D’autre part (et à titre d’exemple), autour de la minute 4:20-30, il évoque la « voiture Baladur » et la baladurette…. prime auto contemporaine de ce 1er ministre de 93 à 97 (sauf erreur).
Pourquoi cette remarque? Eh bien, simplement pour dire que ces problèmes, ils ne datent pas de l’année dernière, que cette extrait de Maurice décrit la situation des années 90 déjà : belle exemple pour ceux qui ont la mémoire courte.
Pascal
Nique la France
Cher Cyrano,
J’ai placé ce commentaire sur Amazon, à propos de « Nique la France ».
Bonne nuit,
Alain.
Sincèrement, messieurs les éditeurs, diffuseurs et vendeurs de cet ouvrage, vous êtes fiers de vous? Quel masochisme, quelle honte profonde, quel dégoût de vous-même et des autres vous poussent à vous souiller ainsi? Imaginez-vous un seul instant la jubilation de ceux qui vous voient ainsi porter à leur place un coup aussi bas à votre propre pays? Mesurez-vous la jouissance de l’auteur? Sa satisfaction du devoir accompli? Son plaisir à constater qu’en France, aujourd’hui, des citoyens libres de penser, d’écrire, de parler et d’agir oeuvrent, à ses côtés, à leur propre asservissement? Voyez-vous plus loin que le très vil et veule coup médiatique dont vous devez être en ce moment si heureux? N’apercevez-vous pas la lancinante blessure que vous vous ingéniez, en publiant un tel titre, à garder ouverte au flanc d’une société attaquée, affaiblie et par maints signaux qu’elle lance, désemparée? Entendez-vous le murmure de la colère de ces gens qui sont aussi vos proches, vos amis, vos voisins, les échos grandissants de leur ras-le-bol, le refus demain collectif de l’humiliation dont vous les accablez? Réalisez-vous ce qui est en train de se passer dans ce pays? Et si oui, avez-vous délibérément décidé de pénétrer ses défenses pour les miner et en fin de compte, les abattre? Êtes-vous, dernière question, tout simplement conscients de ce que vous avez entrepris?
Alain Dubos. Écrivain. Ancien Vice-Président de Médecins sans Frontières
Faisons simple…
Natif de la quatrième génération en Algérie ou j’ai vécu pendant trente deux ans je n’ai jamais connu de tels débats sur le port du voile ou de ce que je nomme (peut être à tort ) »le hidjab ».
Je ne placerai pas mon propos sur les divers plans philosophiques qui peuvent nourrir ce débat mais tout simplement sur le plan sécuritaire au même titre d’ailleurs que « la cagoule ».
Par définition les gens qui se cachent n’ont pas la conscience tranquille un point c’est tout.
La France envoie à grands frais et au risque de leur vie à des milliers de kilomètres de jeunes hommes pour libérer des pays de leur obscurantisme et elle est incapable d’appliquer cette même règle sur son territoire.
Descartes où es tu ?
Mais il faut bien que « les politiques » justifient de leur existence en alimentant des débats « politiciens. »
Bien pire l’enseigne en arabe d’une grande banque « française » cours Bellesunce à Marseille ; faut il légiférer ou interdire tout simplement ?
Mais souvenez vous : « il est interdit d’interdire », alors, la chienlit au propre et au figuré !!!!!!!!!!!
Pierre Anglade
Colère et rage
Nous sommes de plus en plus nombreux à voir que notre pays part à la
dérive ,beaucoup de gend ont peur de parler ,mais d’autre n’on aucun
scrupule à nous insulter .Moi,je reste vigilante et je me batterai pour
garder mon pays que j’aime .Je serai de tous les combats et je reste à
votre disposition si il y a besoin de signature pour une pétition .Ma
France j’y tiens et je veux quelle retrouve sa dignité.
Pat Andres
Torchon de Bouamama
Chère Christine Tasin
Je ne peux qu’approuver votre « coup de gueule » contre ce torchon écrit
par Bouamama.
Quand sera-t-on débarassé du mrap, de la ldh, de sos racisme de la halde etc. et j’ajoute de la CNIL qui interdit à la CAF (Aujourd’hui en France du 29 avril) « de demander à un allocataire s’il est polygame » ?
Tous ces organismes qui prétendre défendre notre liberté et nos droits.
Quelle prétention !
Bon courage à vous qui êtes sous les feux de la rampe.
Raymond Guinet
De mon temps…
Bonjour,
Messieurs,
Tout d’abord : FELICITATIONS !!! pour la teneur de vos articles qui expriment, en vérité, la pensée de beaucoup de gens chez nous. Je suis âgé de soixante-trois ans et originaire de la renommée Charleroi (Hainaut).
D’après la formule consacrée : « De mon temps », la discipline scolaire n’était pas un vain mot. Pendant les Etudes, on côtoyait des professeurs qui, pour beaucoup, avaient connu les stalags où ils avaient perdu leur jeunesse au lieu de « s’éclater » en boîte…
On s’adressait à eux avec un respect mêlé d’une certaine crainte; une sanction n’entraînait pas la dégradation de leur véhicule mais plutôt un complément à domicile. Mais, il fallait voir une « peau de vache » totalement émue et paternaliste recevoir un Ancien revenu dire bonjour (Selon notre regretté BOURVIL : « Monsieur le maître d’école ») – Enfin !
Dans la région, nous avons vu, sur une période de dix ans, se dégrader la population, les mentalités, l’environnement. En 1960,
nous n’avions encore pas la télévision, sortir d’une fin de soirée au cinéma et faire du lèche-vitrines (éclairées) en rentrant à l’aise était, au fond, un luxe ignoré. Aujourd’hui, tout est fermé à dix-huit heures et l’insécurité s’accroît; par exemple, le métier de Pharmacien est devenu dangereux; les intégrés saccagent et incendient une maison, par vengeance mais sans risque.
Ce que je ne peux concevoir, c’est ce besoin maladif ou, finalement, naturel / inné de nuire, de voler . Des carcasses de voitures
brûlées sont un décor banal. Cette situation, générée par les politicards rouges de la majorité carolo, est comparable à un cancer injecté dans le pays. Cancer que l’indigène doit accepter car, même en droit, un délit de racisme le condamne automatiquement.
Les Autorités sont impuissantes ou complaisantes….
Merci à vous d’avoir eu la patience de me lire.
J-P STRUELENS
Merci pour ce témoignage.
Nous pensons qu’il n’y a pas de rapports entre une banque, La Poste et un restaurant comme McDo.
Ce n’est pas la même symbolique, en ce sens que les deux premiers remplissent un service d’intérêt général, et qu’en outre, La Poste est encore un service public, à ce jour.
Pour autant, cela nous pose problème. Si chaque chaîne de restaurant, en fonction de la majorité de la population du quartier, remet en cause, publiquement, la langue unique, le Français, on glisse dangereusement vers le communautarisme ethnique et linguistique, et donc vers un détricotage supplémentaire de la République une et indivisible, fédérée par la langue commune, le Français.
Nous publierons votre information, bien évidemment.
Cordialement, Cyrano
Photos MacDo Paris 13 ème
Madame,
Et de cela qu’en pensez vous ?
Allez vous faire la même chose ?
Une réponse de votre part, m’obligerait.

M POURTIER
REPONSE DE RL
Merci pour ce témoignage.
Nous pensons qu’il n’y a pas de rapports entre une banque, La Poste et un restaurant comme McDo.
Ce n’est pas la même symbolique, en ce sens que les deux premiers remplissent un service d’intérêt général, et qu’en outre, La Poste est encore un service public, à ce jour.
Pour autant, cela nous pose problème. Si chaque chaîne de restaurant, en fonction de la majorité de la population du quartier, remet en cause, publiquement, la langue unique, le Français, on glisse dangereusement vers le communautarisme ethnique et linguistique, et donc vers un détricotage supplémentaire de la République une et indivisible, fédérée par la langue commune, le Français.
Nous publierons votre information, bien évidemment.
Cordialement,
Cyrano
Perpignan
Encore un fait « divers » passé sous silence par les médias qui ne manquent pas d’en rajouter quand la police fait « une bavure »………..
J’espère que cela va changer car les Français en ont « ras le bol ».
Faites en sorte que cela se sâche.
Sincères salutations
Chantal MUNOZ
de Nice

Rions un peu…
Chers amis de RL
Voici ce que j’ai trouvé au sujet de la burqa, sur le site de la LDH (en italique):
Bien plus rédhibitoire que le foulard, on a vu apparaître le port ultra-minoritaire mais spectaculaire du voile intégral ; le gouvernement a lancé un débat sur l’identité nationale, très vite identifié par l’opinion comme un débat sur l’Islam ; le premier ministre nous annonce une loi interdisant le port de la burqa. Disons tout de suite, pour sortir de la confusion, que parler de « burqa » est un abus de langage : le mot désigne le costume généralement bleu, entièrement fermé, avec un grillage devant les yeux, imposé aux femmes par la société afghane. Le voile intégral, noir, d’origine saoudienne, est une négation rédhibitoire de la personne, mais il ne renvoie pas à l’horreur meurtrière des talibans. Dramatiser le débat, s’il en était besoin, n’est pas innocent.
Donc si je comprends bien la pensée de la LDH, la burqa, c’est l’horreur absolue, mais le niqab, c’est déjà moins pire…Comprenne qui pourra !
Allons donc plus loin : le tchador, que sont contraintes de porter les iraniennes est un outil de progrès, puisqu’il ne couvre pas tout le visage.
Quant au hijab qui recouvre tant de femmes sous nos contrées, avec ses couleurs claires et ses décorations à fleurs (parfois), il doit sans doute être réservé aux putes !
Personnellement, et contrairement à vous, chers amis de RL, je ne critiquerai pas la LDH. En effet, ce n’est pas tous les jours que l’on a l’occasion de rire de si bon cœur !
P.S: et en plus ils sont nuls en histoire et en géographie. Contrairement à ce qu’ils écrivent, ce ne sont pas les talibans qui ont imposé la burqa en Afghanistan, elle existait bien avant eux. Ayant été dans ce pays il y a 35 ans, je puis vous affirmer que toutes les femmes en étaient déjà couvertes, alors que le mot « taliban » n’avait encore même pas été inventé. La burqa, ce n’est pas l’intégrisme islamique, mais le vrai visage de l’Islam au quotidien dans ce pays.
Kalidas
Viande halal, encore…
Bonjour,
Je me suis inscrite sur le forum aufeminin.com pour parler de la viande hallal (il y a des tas de messages…) et un dénommé Lanzmann conteste l’histoire des rues barrées pour les prières. J’ai donné le lien de votre site pour le sujet.
Je parlais aussi d’un endroit dans l’Est de la France (mais je ne me souviens pas où exactement) dans lequel les catholiques sont très mal vus par les musulmans du coin, ce qui fait qu’une dame a protesté (les musulmans jugeant les catholiques trop nombreux).
Le même individu m’accuse presque d’inventer ça.
Auriez-vous des renseignements là-dessus ?
Ce sale type en plus me traite de « grosse idiote », dit que j’écris des âneries, et en dernier me dit (à propos de ce dernier point) que j’aurais fait une super collabo !
Il ne manque plus que ça ! Mon sang gascon n’a fait qu’un tour !
En ce qui concerne la viande hallal le sujet partait du fait que des gens jettent du porc dans les rayons hallal, que les musulmans se plaignent et que les directeurs des grandes surfaces ne savent plus que faire (ils n’ont qu’à les supprimer !).
Personnellement je ne vais plus au Casino de Fleurance depuis qu’ils ont un rayon hallal ; j’ai téléphoné pour leur demander s’ils l’avaient toujours et ils m’ont dit que oui, alors j’ai dit que je ne viendrai pas parce que je ne voulais pas de ça. Avant j’y allais une fois par semaine à peu près.
A Auch Leclerc n’a pas de rayon hallal, Carrefour si, à Mauvezin pas de rayon hallal à SuperU. Donc pas besoin dans ces établissements qui n’en ont pas de se livrer au sport du lancer de saucisses !
Je pourrais continuer sur le sujet…
Salutations cordiales.
Bernadette MORA
Spectacle à Mantes-la-Jolie
Lectrice fidèle de vos articles (mais bien sûr pas toujours d’accord sur tout),
je vous fais de mon ressenti, un jeudi soir à Auchan, à Mantes La Jolie, vers 20 heures, sur ce que j’appellerais un modèle de « désintégration »:
Effroi, dégoût, colère, tristesse.
EFFROI: devant la MULTIPLICATION du nombre de jeunes femmes en longues robes noires et voiles noirs,
une seule portait le niqab qui cache le visage (mais une de trop); à côté d’elles, les femmes plus âgées qui portent un voile de couleur sur un jean avec tunique paraitraient presque « devergondées »;
effroi aggravé par les réactions d’une partie de la classe politique et des journalistes qui se « voilent la face », mais aussi habitent-ils des villes moins « marquées »;
DEGOUT: envie de fuir, de quitter cette région-mini-Arabie Saoudite; les politiques ont déjà bien du mal à interdire la burka, alors ces longues robes noires et longs voiles qui la remplacent illico, n’en rêvons même pas une seconde.
COLERE: De quel droit m’impose -t-on ce spectacle HUMILIANT pour toutes les femmes, négation de notre féminité, dans mon propre pays; au nom de quoi devons nous supporter cette agression, qui me rend agressive?
TRISTESSE devant cette REGRESSION, faut-il n’y voir qu’un phénomène hystérique de mode, passager,
ou bien la volonté d’humilier l’Europe toute entière , de la soumettre, en commençant par les femmes;
car nous femmes, féministes par combat mais aussi par essence, sommes les premières à ressentir cette inégalite comme une VIOLENCE (Elisabeth Lévy a été la seule à dire sa peur lors d’un débat sur la 3 avec F.Taddei, les autres interlocuteurs, masculins, se sentaient peu concernés)
Merci pour votre combat, merci de dire NON,
Eliette Naty
Mamère
Bonjour Cyrano,
Au cours d’une interview accordée à Karl Zéro il y a quelques années (vers 2005), le présentateur a dévoilé le maire de Bègles au public pour son appartenance au GODF duquel il semble avoir été démissionnaire (ou viré ???).
N’aurait-il pas été judicieux de répondre à Monsieur Mammère sur son oubli des valeurs républicaines ou la laïcité si chère au GODF ?
Quand on entre dans un Ordre aussi respectable et si attaché à la tradition républicaine, c’est qu’on y croit.
Si on en part, c’est qu’on ne se sent pas ou plus concerné par le Travail Maçonnique.
Evoquer Vichy, le racisme, … tout ça, c’est bateau, resucé et remaché.
Par contre, dénoncer les élus n’appliquant pas la loi de 1905, cela me semble plus efficace.
Amitiés
Emmanuel Itié
A Jeanne Bourdillon, pour son article sur Mamère
Madame,
Votre article publié ce jour est très intéressant. Mais une fois de plus le « politiquement correcte » est entretenu. Dommage! je m’explique:
L’idéologie nazie , c’est à dire le national socialisme allemand, est très proche (d’où la logique des accords rompus en juin 1941) du national socialisme russe: le communisme soviétique. Même idéologie collectiviste, tout le monde marche « au pas », même sens de la liberté de pensée avec les camps de concentration, même idolâtrie du parti et du chef. N’oublions pas que le « camion à gaz » pour tuer les prisonniers plus facilement est une invention d’un juif communiste russe.
Tout celà est à l’opposé de l’idéologie « de droite » basée sur la liberté individuelle, ce qui peut conduire à l’anarchie du « chacun pour soit ». Qualifier un régime de dictature collectiviste de régime « d’extrême droite » est une invention de la propagande communiste (aprés juin 41) relayée et amplifiée par la propagande gaulliste.
Que Monsieur Mamére soit un total collabo. .. tout à fait d’accord. Continuez votre combat.
Bien cordialement
Dr J-M Vilain
Bravo Pierre Cassen !
Oui, sortir de l’Europe, le plus vite possible afin de retrouver notre indépendance nationale
Votre article est Génial !!
Noël Surle
Mamère n’a que ce qu’il mérite !
Bravo pour cet article sur Mamère qui n’a que ce qu’il mérite, lui qui est d’une agressivité sans borne quand cela lui chante, et dire que c’est à des gens comme lui que les écolos ont confié leurs rêves d’une vie meilleure !
Actuellement que la crise sert de révélateur, combien de personnalités politiques montrent leur vrai visage : la politique n’aura été qu’un tremplin, un ascenseur social en quelque sorte.
Merci et bon we
JL
Polygame de Nantes
Salut à vous, chers défenseurs de notre chère laïcité,
Je viens de lire l’article de Monsieur Ramond, concernant la fraude fiscale et, comme on dit chez nous de manière très imagée : « je suis sur le cul ! ».
J’ignorais ce que je cite :
« La loi musulmane permet, certes, à un homme d’avoir jusqu’à quatre femmes, à condition d’offrir à chacune un logement séparé et de partager équitablement ses nuits entre elles.
Elle permet aussi d’avoir des concubines, sans limitation, mais uniquement s’il s’agit d’esclaves. La femme libre ne peut être qu’une épouse légitime. »
Et je dis simplement à l’attention de nos politiciens : « devons-nous encore discuter et mettre des gants avec des gens qui tolèrent l’esclavage !!! ».
Il faut envoyer cette loi à tous ceux qui soutiennent l’Islam, leur demander qu’ils expriment leur position vis-à-vis de celle-ci et publier leur réponse !!!
Les électeurs jugeront !
M.L.
Stigmatiser
C’est décidé, chaque fois qu’une personne prononce les mots « stigmatiser » ou « stigmatisation », je lui dit que je suis bien en accord avec elle.
Il ne faut surtout pas risquer de vexer ou de contrarier les fous dangereux , les débiles, les truands, les nazis, enfin personne.
Faite le dos rond, rampez. Cirez les pompes, léchez les bottes, convertissez vous, suicidez vous pour laisser la place, mais ne stigmatisez pas !
Ceci étant, vous êtes sur, après avoir entendu le mot une fois que vous avez en face de vous un Nazilamiste ou un de ses complices.
Francis Tegal
Merci à Jeanne d’avoir allumé ainsi Mamère
Merci à Jeanne Bourdillon pour son article sur Noël Mamère.
Ce collaborateur du fascisme vert (au même titre que son compère Bové) doit
être inlassablement nommé dans ses dérives.
Bien à vous,
Michel Lubelski
Bruxelles

Lisbonne
M. Pierre Cassen
Cher Monsieur
Je me réfère à votre article dans RL « Sortir de l’Europe » du 7 mai 2010: N’ayant pas lu ce Traité de Lisbonne, je me demande quelles démarches il faudrait entreprendre pour réellement sortir de l’UE. Je crois me rappeler avoir entendu que les citoyens auraient la possibilité de lancer un référendum – qui ressemblerait à notre initiative populaire en Suisse… Il était question d’1 million de signatures? Mais dans quel laps de temps? Qu’est-ce que les textes du Traité en disent?
Il faudrait évidemment coordonner cela avec d’autres mouvements soucieux de retrouver ces libertés-là. L’opposition des élites politiques serait, bien sûr, garantie…!
Qu’en pensez-vous?
Avec mes meilleures salutations depuis la Suisse
W. Hebeisen
REPONSE DE RL
L’article 49 A du traité de Lisbonne donne la possibilité à un Etat de sortir unilatéralement de l’Union européenne.
Après, les modalités qui déterminent cette sortie dépendent de l’Etat : décision gouvernementale, référendum populaire…
Cordialement,
Pierre Cassen
Je me sens française de coeur, bien que libanaise de papier
Chère Madame TASIN,
c’est avec un grand plaisir que j’ai lu votre article dans Riposte intitulé: Et si, moi, j’écrivais un livre intitulé « Nique l’Algérie ».
Je salue votre courage et votre amour pour la France. J’aurais aimé répondre à votre appel et envoyer la lettre de mécontentement au président de la République, à Amazon, à l’éditeur… j’aurais aimé faire une intervention au sein de mon université sur ce sujet…sauf que malheureusement je ne me le permettrai pas car je ne suis pas Française… je précise: je ne le suis pas sur les papiers, mais je le suis dans mon coeur, et c’est beaucoup plus important! Je le suis beaucoup plus sincèrement que certains Français d’origine ne le sont!
Aimer la France, c’est aussi aimer parler et écrire un bon français, un français correcte! Et sur ce sujet, on peut écrire des articles et des articles! Je suis militante pour la bonne pratique de la langue française. Au Liban, on s’est fait une certaine idée de la France et de la langue française. Une idée haute, noble, fière. Arrivant en France… grande déception! J’ai trouvé des « Français » qui n’aiment pas la France, des « Français » qui ne parlent pas correctement le français, des « Français » à qui le tricolore ne dit rien mais absolument rien!
Je veux bien comprendre que ces gens aiment leur première mère, leur pays d’origine, oui ce n’est pas honteux. Mais ce qui est honteux, c’est de ne pas aimer la mère adoptive : la mère qui a élevé, qui a éduqué, qui a nourri … le pays d’accueil! Pourquoi ne pas aimer les deux? Pourquoi ne pas être bien dans sa peau et dans sa tête?
Avez-vous déjà été dans un collège d’une zone difficile? J’y suis…et je peux vous dire OUI il y a de quoi s’inquiéter en voyant les futures générations…
Bonne continuation et bon courage pour la suite de votre combat, tout le soutien d’une « francophile » Libanaise.
Maya IBRAHIM
Doctorante Libanaise en France

A Augustin Legrand
Il y a beaucoup d’églises en France ; beaucoup trop à votre avis…
Il y a peu de mosquées en France ; trop peu à votre avis.
Combien y a-t-il de synagogues en France ? et de temples ? Pourtant, il y a bien des juifs et des protestants et depuis longtemps.
Alors, pourquoi ne défendre que les musulmans ? Parce qu’ils sont très revendicatifs ? Trop au goût de beaucoup.
Si la religion musulmane étaient comme les autres religions, il n’y aurait pas de problème et une mosquée de plus ne troublerait personne. Mais cette religion est tellement envahissante, tellement visible, tellement provoquante qu’elle passe de plus en plus difficilement.
C. HUON
A Charlotte Martel
Pourquoi ne pas proposer dans les cantines des repas pur porc certains jours ?
Une bonne quiche Lorraine en entrée.
Un émincé de porc accompagné de haricots verts et pommes-de-terre aux lardons pour suivre.
La cuisine française est en danger. Et autant j’apprécie un bon couscous ou un mesfouf, autant j’aime une tranche de lard grillé ou une choucroute.
Bon courage à vous.
C.H.
Ras le bol !
« Monsieur Bouharb estime, enfin, que les gens ont le droit de s’habiller comme ils l’entendent »
Admettons ; donc si un militaire veut s’habiller en jellabah, il peut.
Cette histoire de burqua commence à nous faire exploser.
En France, le fait de se masquer est autorisé le jour du carnaval, pas les autres jours. Alors, burqua, niquab ou autre n’ont rien à faire dans la rue. Si une femme veut porter ce « vêtement », qu’elle le fasse, mais qu’elle reste chez elle. Et si elle le fait de façon volontaire, rien à dire. Par contre, si on la force, là, qu’elle s’en prenne aux converties qui, elles, militent pour le port de cet acoutrement.
Nous avons beaucoup de problèmes sérieux en France en ce moment et nous supportons de moins en moins d’apprendre qu’on va encore pondre des lois contre la discrimination et qu’on devra préfèrer embaucher une (ou un, qui sait ?) emburquanée pour ne pas payer d’amende.
C.H.