Les grotesques menaces contre RL de la journaliste du Monde Elvire Camus

ri7elvirecamussoubrette

ri7elvirecamussoubrette
L’élection de Donald Trump a ridiculisé comme jamais toute la caste médiatique. Ces journaleux ont multiplié les articles haineux contre le candidat républicain, accumulant des plateaux où les experts, soigneusement sélectionnés, juraient, avec une morgue qui n’appartient qu’à eux, qu’Hillary Clinton serait largement élue, et que Trump serait renvoyé aux poubelles de l’Histoire. Alors, comme la France entière ricane et se moque d’eux, ils sont mauvais joueurs.

Aphatie veut supprimer le suffrage universel, puisque le peuple vote mal ! Et, dans la foulée, montrant sa haine de la France, il rêve de raser le château de Versailles. Cela change de son confrère Askolovitch, qui, lui, veut raser le Sacré Coeur. Ouf, on est rassuré, il laisse indemne la Grande Mosquée de Paris !

Dans un autre registre, nous avons reçu un texte menaçant du service juridique du journal Le Monde. Ce texte est un monument d’arrogance d’une caste qui ne supporte plus que les sites de réinformation comme Riposte Laïque leur taillent des croupières, et osent épingler des plumitifs qui prennent quelques libertés avec les faits, au service de leur idéologie mondialiste, immigrationniste et multiculturelle.

Les faits ? Suite à l’épisode du Cénacle, Lucette Jeanpierre avait comparé le traitement de la même information par Caroline Alamachère, rédactrice à Riposte Laïque, bénévole sans carte de presse, à celui d’Elvire Camus, journaliste professionnelle au journal Le Monde, sortie des écoles de journalisme.

https://ripostelaique.com/comment-la-journaleuse-du-monde-elvire-camus-traite-laffaire-du-cenacle.html.

Le résultat était, bien évidemment, accablant pour la « professionnelle » de l’information.

Ce texte nous a donc valu cette mise en demeure du service juridique du Monde, reçue le mardi 15 novembre, à 18 h 01. Nous la portons à la connaissance de nos lecteurs, et allons nous faire un plaisir de la commenter entre les paragraphes.

Bonjour,

Vous avez publié sur votre site Internet RIPOSTE LAIQUE un texte de d’une personne se présentant sous le nom de « Lucette Jeanpierre, pharmacienne » sous le titre « Comment la journaleuse du Monde Elvire Camus traite l’affaire du Cénacle… » , à l’adresse https://ripostelaique.com/comment-la-journaleuse-du-monde-elvire-camus-traite-laffaire-du-cenacle.html.

Votre site et ses contributeurs sont bien entendus libres de commenter et au besoin de critiquer (y compris de manière vive) les articles publiés dans Le Monde ou sur son site Internet lemonde.fr.

Cyrano : Nous apprécions à sa juste valeur le fait que le journal Le Monde nous autorise, « bien entendu », à critiquer ses articles, même de manière vive. Mais quand un texte commence ainsi, l’expérience nous a appris que le paragraphe suivant émet quelques restrictions à cette liberté de critique si généreusement accordée…

Mais l’article concerné pose un double problème :

Cyrano : Gagné !

. Outre qu’il est particulièrement outrancier et désobligeant avec notre journaliste, il contient des invectives et termes de mépris (« journaleuse », « propagandiste d’état » pour ne citer que ceux-là) qui pourraient tomber sous le coup de la loi du 29 juillet 1881 réprimant notamment en France l’injure envers un particulier.

Cyrano : Allons bon ! Qualifier une journaliste de « journaleuse » serait une invective. Pour information, deux plumitifs de La Nouvelle République, les nommés Mascle et Benoit, avaient déposé plainte contre RL pour l’utilisation de ce terme. Même dans la France de Hollande-Valls-Taubira (à l’époque), c’était tellement grotesque qu’ils avaient été déboutés.

Pour la culture de cette jeune femme, qui n’a pas dû apprendre cela dans les écoles, voici quelques références historiques à l’utilisation de ce terme.

Journaleux, -euse, subst.a) Journaliste de peu de talent. Le journaleux dit quelquefois ce qu’il pense, mais il pense rarement ce qu’il dit (Bruant 1901, p. 285).b) Pop. ,,Désignation méprisante dont les bourgeois et les ouvriers se servent à l’égard des journalistes«  (France 1907). Béziers (…) c’est aussi, comme l’imprime un journaleux du cru, ou, du moins, ça se croit une « cité amoureuse des arts » (Colette, Cl. s’en va,1903, p. 277).

http://www.cnrtl.fr/definition/journaleux

Reste le terme « propagandiste d’Etat ». La presse, et Le Monde en bonne place, est gavée de subventions (avec nos impôts) et ânonne ce que le régime attend de ceux que Jean-Yves Le Gallou appelle des employés de banque, en référence à leurs patrons (en l’occurrence Pigasse au Monde). Bref, pour le plus grand plaisir de leur employeur, ils défendent coûte que coûte l’Union européenne, l’immigration et l’islamisation de la France), et salissent ceux qui osent s’y opposer – en défendant les Etats-Nations souveraines – les classant systématiquement à l’extrême droite de l’échiquier politique, dans un seul but : les discréditer. Il suffit de lire les différents articles de la journaliste Elvire Camus pour constater qu’ils ne vont que dans un sens : propagande en faveur de l’accueil des migrants et vision victimaire des musulmans.

http://www.lemonde.fr/journaliste/elvire-camus/

Donc, nous persistons, et nous signons, sur les termes employés.

. Mais aussi et surtout, il reproduit, sans l’autorisation de celle-ci une photographie personnelle de Mme Elvire CAMUS, l’auteur de l’article critiqué.

Or Mme Elvire CAMUS n’a donné aucune autorisation de reproduire sa photographie sur votre site et cette reproduction est sans pertinence et n’est absolument pas nécessaire pour commenter l’article en cause.

Cyrano : Celle-là c’est la meilleure ! Cette photographie n’a rien de personnel, nous ne l’avons pas volé par effraction, elle est disponible sur google, et accessible à tous ceux qui tapent « Elvire Camus » et cliquent sur image. Si quelqu’un devait nous reprocher quelque chose, cela pourrait être, éventuellement, un photographe qui aurait pris la photo.

Mais le plus beau reste à venir. Le service juridique du Monde (qui ne peut intervenir que suite aux gémissements de sa journaliste) se permet d’estimer que Riposte Laïque n’a pas à publier la photo d’une plumitive à qui nous consacrons un article. Un journaliste est tout de même une personne publique. Elvire Camus met sa photo sur les articles qu’elle publie. Les journalistes de propagande ne demandent pas l’autorisation à Eric Zemmour ou Elisabeth Levy, quand ils les allument, de publier leur photo. Quand Christine Tasin ou Pierre Cassen font l’objet d’articles (souvent à charge) dans la presse, il ne leur viendrait pas à l’idée de poursuivre les journaux qui publient leur photo. Le droit à l’image n’a rien à voir quand il s’agit de personnes publiques, et les journalistes, comme les politiques et ceux qui mènent des batailles connues de tous, ne peuvent, sans se ridiculiser, utiliser cet argument.

Une telle reproduction constitue une violation flagrante du droit à l’image de Mme Elvire CAMUS protégé au titre de l’article 9 du Code Civil en France.

Cyrano : Un tel argument ne tiendrait pas la route une seule seconde devant un tribunal.

Mme Elvire CAMUS serait fondé à engager une action en justice contre l’auteur de l’article concerné et contre votre site.

Cyrano : Nous n’aurons pas la cruauté d’insister sur la faute d’orthographe masculinisant les journalistes, nous apprécions le menace qui pointe… « Elle serait fondé »…

Nous ne souhaitons pas en arriver là et vous prions et au besoin, vous mettons en demeure de bien vouloir
. Supprimer l’article « Comment la journaleuse du Monde Elvire Camus traite l’affaire du Cénacle… »
. Ou à tout le moins retirer la photographie de Mme Elvire CAMUS.

Cyrano : Bref, du haut de sa condescendance, si nous retirons immédiatement l’article, et donc la photo, Le Monde nous fera grâce de ne pas nous traîner en justice. Et comme « ils pardonnent à ceux qui les ont offensés », au Monde, ils daignent nous autoriser à maintenir l’article sur notre site, mais ils ne transigeront pas sur la photo de leur salariée !

A défaut, nous faisons, la Société Editrice du Monde et Mme Elvire CAMUS, la plus expresse réserve de nos droits.

Cyrano : Nous avons donc beaucoup réfléchi. Bien évidemment, nous laisserons l’article en l’état. Dans un premier temps, nous envisagions de laisser également la photo originelle. Mais nous sommes des gens de compromis, si, si. Certains, dans la rédaction, envisageaient de retirer la photo initiale, et de la remplacer par celle-ci…

ane-talentueux

Mais nous avons décidé de ne pas tomber dans cette provocation pourtant bien tentante. Notre amie Ri7 a trouvé la solution. Elvire Camus n’est pas la première journaleuse à nous avoir fait le coup du droit à l’image, une autre, Noémie Rousseau, de Libération, avait joué cette partition. Et elle s’était pris ce dessin dans les trous de nez !

NoemieRousseauetJoffrin

Eh bien, même traitement pour Elvire Camus, et cela donne ce dessin, qui sera mis en ligne sur l’article incriminé.

ri7elvirecamus

Alors, plus de problème, camarades journaleux du Monde ? A moins que les « Je suis Charlie » de ce journal ne décident, imitant leur copine Anne Hidalgo, de poursuivre notre dessinatrice, voyant dans ce dessin, qui ne se veut qu’humoristique, une injure envers une personne détentrice de l’autorité journalistique du Monde ?

Restant à votre disposition pour nous en entretenir.

Bien à vous.

Didier BASTIEN
Direction Juridique Groupe Le Monde

Cyrano : On s’est tout dit, non ?

Il y a quelques mois, Robert Ménard, lui-même ancien journaliste, expliquait que ses anciens confrères étaient les pires ennemis de la liberté d’expression.

http://lelab.europe1.fr/pour-robert-menard-les-journalistes-sont-les-pires-ennemis-de-la-liberte-dexpression-2749184

La démarche du Monde, de la journaliste Elvire Camus et du service juridique du quotidien du soir ne fait que donner raison, une fois encore, au maire de Béziers.

Nous suivrons avec intérêt la possible suite de ce feuilleton, et ferons toute la publicité nécessaire à toute autre tentative d’intimidation des représentants de cette caste journalistique qui ne supporte plus de ne plus avoir le monopole de l’information.

Cyrano

TEXTE COMPLET DU SERVICE JURIDIQUE DU MONDE

Bonjour,

Vous avez publié sur votre site Internet RIPOSTE LAIQUE un texte de d’une personne se présentant sous le nom de « Lucette Jeanpierre, pharmacienne » sous le titre « Comment la journaleuse du Monde Elvire Camus traite l’affaire du Cénacle… » , à l’adresse https://ripostelaique.com/comment-la-journaleuse-du-monde-elvire-camus-traite-laffaire-du-cenacle.html.

Votre site et ses contributeurs sont bien entendus libres de commenter et au besoin de critiquer (y compris de manière vive) les articles publiés dans Le Monde ou sur son site Internet lemonde.fr.

Mais l’article concerné pose un double problème :

. Outre qu’il est particulièrement outrancier et désobligeant avec notre journaliste, il contient des invectives et termes de mépris (« journaleuse », « propagandiste d’état » pour ne citer que ceux-là) qui pourraient tomber sous le coup de la loi du 29 juillet 1881 réprimant notamment en France l’injure. envers un particulier.

Mais aussi et surtout, il reproduit, sans l’autorisation de celle-ci une photographie personnelle de Mme Elvire CAMUS, l’auteur de l’article critiqué.

Or Mme Elvire CAMUS n’a donné aucune autorisation de reproduire sa photographie sur votre site et cette reproduction est sans pertinence et n’est absolument pas nécessaire pour commenter l’article en cause.

Une telle reproduction constitue une violation flagrante du droit à l’image de Mme Elvire CAMUS protégé au titre de l’article 9 du Code Civil en France.

Mme Elvire CAMUS serait fondé à engager une action en justice contre l’auteur de l’article concerné et contre votre site.

Nous ne souhaitons pas en arriver là et vous prions et au besoin, vous mettons en demeure de bien vouloir

. Supprimer l’article « Comment la journaleuse du Monde Elvire Camus traite l’affaire du Cénacle… »

. Ou à tout le moins retirer la photographie de Mme Elvire CAMUS.

A défaut, nous faisons, la Société Editrice du Monde et Mme Elvire CAMUS, la plus expresse réserve de nos droits.

Restant à votre disposition pour nous en entretenir.

Bien à vous.

Didier BASTIEN

Direction Juridique Groupe Le Monde

53 Commentaires

  1. « Un tel argument ne tiendrait pas la route une seule seconde devant un tribunal. »
    Ça dépend quand même du tribunal en question. Je pense bien sur à la 17ème chambre.

    • Il est quand même certaines limites que les juges, même de la 17ème chambre et avec la plus mauvaise foi ne peuvent dépasser car leur jugement pourrait faire jurisprudence et alors « polluer » le droit …. Surtout dans une affaire de droit à l’image d’une journalope !!! LE MONDE est un torche-cul qui se consume, le tas de cendres ne va pas tarder à tomber dans la fosse septique de la cabane du jardin ……

  2. Voila à quoi ils en sont réduits ces merdias, après la terrible humiliation qu’ils ont subit suite de la victoire de Trump. Et ils pensent retrouver un peu de crédibilité en menaçant RL!!!
    Quel aveu d’incompétence. Pire, une telle négligence, c’est dangereux pour eux aussi, car ils n’avaient même pas prévu la vaseline! Ils l’ont eu plus profond, la convalescence sera d’autant plus longue.
    Merci pour ce moment de bonne rigolade Cyrano.

  3. ils sentent le vent tourner et tirent leur dernières cartouches,leur haine du peuple de France les rends hargneux !!

  4. Le probleme du Monde, c’est l’angoisse du déclin régulier depuis 30 ans, malgré les abonnements des ministeres, des lycées et des institutions. Le moral des journalistes est au plus bas, ils sont irritables et querelleurs. Qui voudra les embaucher dans 5 ou 10 ans ?

    • Le droit de réponse de RL sur cette menace de plainte est parfaite. On sait d’où vient leur morgue supérieure, adossée à un juridisme et un intellectualisme de pacotille. Il vient de Beria, commissaire en chef des procès staliniens.

      « L’intellectuel est celui qui est le plus tenté par la dictature et, parmi ces intellectuels, l’intellectuel français est le plus doué pour ça. »
      George Orwell

    • Il ne faut surtout pas se comporter comme ces malfrats du Monde. Ce sont des escrocs de a pensée. Ils sont et seront balayés par l’histoire, comme aux USA et en UK, pas les prochaines élections. En attendant, ne tombons pas dans leurs excès totalitaires de gauche, qui au XXe siècle ont permis tant de crimes contre l’humanité. Ce sont des fachos et ils le resteront, c’est dans leurs gènes et ils ne changeront pas. Surtout, ne devenons pas comme eux. Ils ont le droit de vivre… même s’ils sont cons et à enfermer.

    • Tout à fait d’accord ! Je refuse catégoriquement qu’on insulte cette pauvre bête en l’assimilant à cette scribouillarde de bas étage !

  5. Le Monde coule(le journal) qu’il soit jeté dans la géhenne jusqu’à la fin des temps. Dieu fit sept jours,le huitième jour il envoya le monde (le journal) croupir dans les flammes de l’ enfer et ce fut bien ainsi.Alléluia.

  6. Bof !!! Vous pouvez bien retirer sa photo, perso je n’ai pas envie de voir à quoi ressemble cette folliculaire…

  7. Méfiez-vous quand même des droits d’auteur du photographe… ou de la société qui l’emploie… ou de toute entité pouvant être considéré comme « ayant-droit »… Cela peut être un autre angle d’approche pour vous chercher des noises… Si ce n’est déja fait, question à poser à votre avocat…?

  8. Le Monde est l’incarnation de cette pensée unique , arrogante et méprisante envers ceux qui osent penser différemment.
    La seule maniére à mes yeux, de traiter cette presse bien-pensante(?) est de l’ignorer au quotidien et d’apprécier année aprés années, son inexorable déclin ….

  9. liberté d’expression pour eux mêmes ! Ils savent, ils ont raison, ils sont intelligents.. eux! Les lecteurs sans dents sont des ploucs!

  10. Au mépris du droit. 1947-2009 : une impunité qui perdure.
    Résolutions de l’ONU non respectées par Israël
    Assemblée générale
    (ayant alors fonction d’organe décisionnaire)
    Résolution 181 (29 novembre 1947). Adoption du plan de partage : la Palestine est divisée en deux Etats indépendants, l’un arabe, l’autre juif, et Jérusalem est placée sous administration des Nations unies.
    Ce que publie ce pseudo journal laisse à penser que ce serait Israël qui n’aurait pas respecté cette résolution. Alors qu’elle avait été acceptée par les Israéliens et rejetée par les arabes.

    https://www.monde-diplomatique.fr/2009/02/A/16775

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_de_partage_de_la_Palestine

  11. Peut-être pourrait-on ajouter que le Monde, autrefois « journal de référence » est devenu « socialiste » -ne riez pas- dès son rachat par quelques milliardaires, dont Berger, illustre compagnon de feu Y.St Laurent.
    La hollandie-qui-n’aime-pas-les-riches- suivez notre regard du côté de Fabius, Touraine et quelques autres ministres, ou avant comme DSK, la hollandie a fait du « monde » subventionné par les contribuables, son organe central, comme l’est pour quelques mois encore l’Humanité des cocos, parti sans adhérents et bientôt sans électeurs.
    http://www.lingenue.net/?p=13741

    • Petite rectification mais qui est très importante pour ne pas se tromper de personnes. Il s’agit de Pierre BERGÉ et non de Pierre BERGER (qui lui était le PDG d’Eiffage).

  12. Je sais déjà d’ où je vais tirer les sous pour le prochain appel aux dons de RL en vue de soutenir ses combats judiciaires: de l’ abonnement que je ne prendrai jamais à l’ iMonde 🙂

  13. Il faut demander au Monde, en échange de bons procédés, de supprimer tous les articles à charge et diffamants concernant RL, au regard de la loi de 1881 sur la liberté de la presse. Ne parlons pas de droit à l’image, la presse tendancieuse de gauche, Libé, Le Monde et l’Obs ne s’étant pas gênés pour mettre des moustaches d’Hitler à Sarkozy. Le fascisme de ces journaux ne passera pas, surtout quand on sait qu’ils se sont associés à Pol Pot et au maoïsme dans le passé. L’islam est bien entendu leur nouveau fascisme de référence.

  14. on va pas injurier cette scribouillarde de la Pravda oligarchique , pour ne pas faire tomber RL sous le coups des Lois de Vichinski , de Jabov , de Jabba et de Leviathan .. de toute façon les francais , les vrais ne la lisent même pas , et le torchon « le monde » est devenu comme les journaux des pays totalitaires du tiens monde et des républiques bananières et des états chameliers .. Seulement sa photo .. Les stigmates fascistes oligarchistes , le « larbinage » et la méchanceté naturelle des anti-gaulois ont fait leurs effets sur la dame … Franchement , question photo , elle ne peut être photogénique comme les Belles Gauloises : Marion , Christine ou Aliénor d’Aquitaine ! Va en Saoudie

  15. Je préfère de beaucoup le dessin de RI7 sans vouloir fayôter, car j’adore les ânes à qui on fait une bien mauvaise réputation!!!!!!!

  16. Il faut que RL applique l’art de l’esquive dans ses articles. En temps de guerre l’esquive est parfois nécessaire. A malin, malin et demie.

  17. Ah voilà: « racistes »…Qu’il est utile ce qualificatif !!! dès qu’on veut allumer tous ceux qui sortent de la matrice bien pensante et bien a gauche …
    Vous avez oublié « nazi » mais vous parlez de « trains » donc on reste dans le répertoire du vendeur de vivrensemblisme et d’identité heureuse…..Ouf !

  18. Pas besoin d’imaginer ce qu’est en ce moment la liberté d’expression. Les journaleux « conformatés » de la télé à la Ruquier, les comiques du show bizz et tous ces pipole qui se gobergent aux frais du petit peuple… on le voit tous les jours… et on en a marre!
    Le racisme, on le voit partout. Dans les banlieues islamisées où l’arabe est la seule langue parlée, à Nantes, à Paris, à Marseilles. Là où sévissent les islamo-fascistes: zadistes, black blocs, nuits deboutistes et autres hordes de provocateurs fainéants.
    Des Antoine qui ne voient rien de tout ça sont des menteurs, ou des sourds et aveugles.

  19. Bouhou quelle drame ! La journaleuse elle est pô contente que les gens aient un autre avis que son torchon subventionné. ???

  20. ce que j’observe: les gauchiasses (politiques, journaleux, gens du show biz) trainent au tribunal tous ceux qui ne pensent pas comme eux et critiquent leurs prises de position
    et pas l’inverse. vous vivez sur quelle planète?

  21. On recherche la liberté d’expression confisquée par la « Socialotologie » ripoublicaine et sa Pressalasoupe subventionnée par le Peuple français.

    « Saint Antoine de Padou rendez nous ce qui n’est pas à vous ».

  22. En France, la police politique a été avantageusement remplacée par les journaleux.
    Pas certain que cela revienne moins cher à l’Etat. Les subventions versées à L’Immonde comme à Laberration se chiffrent en millions d’euros chaque année. Mais l’endoctrinement n’a pas de prix.

  23. Il faut aller voir sa page du Monde et lire la liste hallucinante des intitulés de ses articles, ça laisse pantois!
    http://www.lemonde.fr/journaliste/elvire-camus/

    Ce n’est clairement pas du journalisme, mais de l’activisme idéologique et de la propagande. Elle n’a qu’un seul sujet, son islamophilie hystérique affichée vs « l’islamophobie » qu’elle voit partout et traque sans répit, dans la moindre résistance ou critique à l’islam. C’est clair, pour elle il faut se soumettre à l’islam!

    Je n’ai pas peur du service juridique du Monde, ce grand journal de l’après-guerre devenu un torchon indigne même de mon c… : Elvire Camus est une conne profonde.

  24. Finalement, il y a un point où le service juridique du Monde a raison: la traiter de « journaleuse » est inapproprié: elle n’est même pas cela, c’est encore lui faire trop d’honneur que d’utiliser un terme qui laisse à penser qu’elle a quelque chose à voir, même de loin, avec le journalisme.

  25. Riposte Laïque doit mettre en garde Le Monde et sous peine de poursuite pour toute utilisation frauduleuse de la caricature de RI7 d’Elvire Camus, dessin qui est la propriété intellectuelle de l’auteur RI7 et de Riposte Laïque.

  26. Excellent ! Ceci dit, je pense déposer une plainte contre R.L de mon côté pour défendre la dignité de l’âne en question ! Y’a des limites à ne pas dépasser quand même et cette pauvre bête (1000 fois moins stupide que la journaleuse en question) ne mérite pas une telle infamie !!!

  27. Vous vouliez probablement dire les journalistes COLLABOS ? Quant aux trains, laissaons ça aux fachos gauchistes qui en rêvent, comme ce doit être votre cas …

  28. hélas la gauche a crée un journalisme a la botte poubelle en général et bourrage de crane en particulier destiné aux QI d’huître .allez sur des sites au des journaux connus ; rester d’une correction absolu mais écrivez ou expliquer une chose ou un propos qui n’est pas dans l’idéologie des bien-pensant et vous serez « censuré » c’est la notre liberté d’expression . je ne les citerai pas mais 90% seraient assez vil pour me faire un procès; car ils sont les champions en enfumage , contre-vérités ; mensonges et j’en passe .quand a cette femme ce n’est pas une journaliste ; mais la connerie a l’état pur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*