Darmanin et Macron livrent les Identitaires aux islamistes et aux gauchistes

Nous tenons d’abord à remercier nos lecteurs qui, en répondant à notre appel aux dons, nous permettent d’envisager plus sereinement l’année 2021, avec la multiplication de procès qui nous guette. Nous mettrons sous chaque article, pendant une semaine encore, un petit appel aux dons, car l’actualité nous confirme que les traîtres qui dirigent la France sont prêts à tout pour éradiquer la mouvance patriotique.

Ils ont donc osé dissoudre Génération Identitaire. Derrière Darmanin, il y a Macron et sa clique mondialiste. Ils livrent la jeunesse résistante à l’ennemi, aux islamistes, et aux collabos, plus la Licra, les Insoumis, la clique d’Hanouna, qui réclamaient cette dissolution de longue date. Tout était dit dans ces deux vidéos de Pierre Cassen, qui, il y a quelques jours, montrait ce que cachait cette menace, qui s’est aujourd’hui concrétisée. Félicitons-nous par ailleurs que Gilles-William Goldnadel ait accepté de défendre les militants identitaires.

Les collabos veulent faire taire les « racisses » et les « complotistes »

Traître à la France, violeur, islamo-collabo : Darmanin, dehors !

Cette grotesque dissolution, que rien ne justifie, n’est qu’une pièce supplémentaire du puzzle qui se met en place, avec un seul objectif : détruire la France, et éradiquer ceux qui s’opposent à ces plans criminels. Évacuons rapidement la dictature sanitaire, qui s’inscrit dans la même logique.

Ce n’est pas un hasard si, il y a quelques jours, le professeur de philosophie Didier Lemaire a été lâché par l’ensemble de la gauche, par ses collègues, par nombre d’habitants de Trappes, pas assez courageux pour soutenir un enseignant qui a juste expliqué la réalité de l’islamisation de cette ville. Et bien sûr, c’est lui qui est qualifié de menteur, et c’est Ali Rabeh, protégé par Benoît Hamon,  Askolovitch et presque toute la gauche, qui passe pour une victime.

Bien sûr, quand on dissout Génération Identitaire, on laisse les gauchistes agresser les féministes de Némésis, virées une nouvelle fois d’une manifestation parisienne, après avoir écopé d’une amende de 2000 euros par les pouvoirs publics collabos pour avoir dénoncé le voile intégral islamique au Trocadéro. Ces mêmes gauchistes qui se permettent de multiplier les squats, d’exproprier des Français d’origine modeste, et d’agresser, comme ce fut encore le cas à Toulouse, les militants qui ont soutenu Roland, 88 ans, privé de son bien. Ces mêmes antifas qui avaient agressé le journaliste indépendant Vincent Lapierre, en toute impunité, lors des manifestations des Gilets jaunes. Impunité totale pour les Black Blocs, milice du régime, qui pourrissent toutes les manifestations parisiennes, attaquent des librairies qui leur déplaisent, et agressent les militants coupables de trop aimer la France.

Jamais une plainte contre les racistes racisés à la Rokhaya Diallo ou Lilian Thuram, contre les dégénérés comme Alice Coffin, qui insultent les Français, les mâles, les Blancs, tout ce qui incarne notre civilisation. Par contre, Marine Le Pen, Gilbert Collard, Éric Zemmour, Renaud Camus, Christine Tasin ou Riposte Laïque ont encore dû répondre d’accusations devant les tribunaux, et, quand ils sont relaxés, alors le parquet, aux ordres de Dupond-Moretti, fait appel, montrant ainsi un acharnement contre la mouvance mais à la hauteur de son silence complice et criminel devant les exactions des gauchistes, des racailles et des islamistes.

Nous pourrions multiplier les exemples, pour démontrer que cette dissolution est un acte politique qui confirme l’ampleur de la trahison que subissent notre pays et ceux qui le défendent, de la part de dirigeants corrompus, vendus, serviles, et prêts à toutes les compromissions pour demeurer en place, profiter des bienfaits du pouvoir, et livrer le pays à l’ennemi.

Et ces gens-là, complices de ceux qui ont volé l’élection américaine à Donald Trump, se permettent de faire la leçon à Vladimir Poutine, qui défend son peuple et son pays, en empêchant les mondialistes de foutre le bordel en Russie, par Navalny interposé.

Nous savons que les médias corrompus – se souvenir du passage de Thaïs d’Escufon, porte-parole de Génération Identitaire, chez Hanouna et ses chroniqueurs – se féliciteront de cette dissolution, en expliquant, comme le collabo Naulleau ou l’agent de l’islam Zeribi que « la République devait se débarrasser de Génération Identitaire ». Seuls les médias alternatifs, comme Riposte Laïque et d’autres, seront capables d’expliquer la réalité de cette dissolution scandaleuse.

C’est pourquoi, dans ce contexte où la dictature mondialiste accentue la répression, il faut que nous résistions à ces purges et à la volonté de nous éliminer. Il en va de la survie de la parole patriote, et d’un discours résistant, permettant de préparer l’indispensable alternative pour sauver le pays. C’est pourquoi nous avons sollicité vos dons, parce que la Résistance a besoin d’un journal comme le nôtre.



Chèques à envoyer à Riposte Laïque, BP 32, 27140 Gisors

Pour virements ponctuels ou mensuels, nous demander notre RIB IBAN à redaction@ripostelaique.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire