Les « musulmans modérés » mobilisés contre Zemmour

Il y a longtemps qu’ils ne nous l’avaient pas ressortie, celle-là ! Latifa Ibn Ziaten, la mère d’une des victimes de Mohamed Merah, réapparait. En plein procès du Bataclan, la voilà, avec son éternel voile islamique, uniforme des soldats d’Allah, qui fait la leçon à Eric Zemmour.

https://www.rtl.fr/actu/politique/eric-zemmour-pourquoi-vous-faites-autant-de-mal-aux-gens-interpelle-latifa-ibn-ziaten-7900088643

Il est à noter que les médias et les politiques préfèrent s’afficher avec cette musulmane voilée qu’avec notre ami Patrick Jardin ou Albert Chennouf-Meyer, qui eux, savent que c’est l’islam qui a tué leur enfant. Nous serons de tour coeur avec Patrick, qui témoignera, ce vendredi 26 octobre, à Paris, lors du procès des assassins du Bataclan.

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/affaire/fusillades-dans-le-sud-ouest/jean-luc-melenchon-sur-le-terrorisme-le-pere-d-une-victime-de-mohamed-merah-denonce-les-propos-de-quelqu-un-qui-a-perdu-tout-sens-des-realites_4653345.html

Selon donc cette mère voilée, Eric serait responsable de trop défendre son pays, son peuple, sa civilisation, en osant mettre sur la table le rôle des prénoms, et les objectifs de l’islam. Et bien sûr, elle nous fait le coup de la haine, et de la division du peuple français, auquel elle prétend appartenir, avec son uniforme sur la tête. Ben voyons !

L’intérêt du discours franc du collier d’Eric, qui est la nôtre depuis bientôt quinze ans, est que cela fait sortir du bois les prétendus musulmans modérés, ceux qui se disent musulmans français, musulmans laïques, musulmans républicains ou autres cache-sexe des militants musulmans.

Cela nous fait penser à l’histoire de notre amie Ghislaine Dumesnil, présidente des Editions Riposte Laïque, en 2012. Elle avait osé dénoncer, dans une vidéo, l’islamisation de la RATP.

Ghislaine nous expliquait, au lendemain de la diffusion de la vidéo, que les plus virulents à son encontre étaient ceux qu’elle considérait comme des musulmans modérés.

https://www.dailymotion.com/video/x3p0m0a

Dans un autre registre, Mohamed Sifaoui a deux visages. Quand on l’entend dire que cette mère, Latifa Ibn Ziaten, porte, avec son voile islamique, le symbole de l’idéologie qui a tué son fils, on a tendance à le trouver sympathique et sincère.

https://www.dalloz-actualite.fr/flash/relaxe-requise-pour-mohamed-sifaoui-poursuivi-en-diffamation-par-latifa-ibn-ziaten

Mais c’est le même Mohamed Sifaoui qui montre un visage haineux, à l’image de celui de nombres de disciples d’Allah, dès qu’il est confronté à un Pierre Cassen ou un Eric Zemmour…

Mohamed Sifaoui, cheval de Troie de la conquête algérienne ?

Débat Zemmour-Sifaoui : l’amour de la France contre la haine musulmane

Un double jeu qui n’avait pas échappé à notre ami Pascal Hilout…

Mohamed Sifaoui ment aux musulmans en les flattant : du balai !

Dans un autre registre encore, nous avons vu également Magyd Cherfi tomber, non pas la chemise, mais le masque, en insultant grossièrement Eric Zemmour, mais aussi les Français qui le soutiennent, montrant, par ses propos, qu’il n’avait rien de Français, quoi qu’il en dise dans sa propagande destinée à nous endormir, mais que derrière sa modernité, il était un agent de l’islam et de sa culture.

Zebda : Magyd Cherfi ose qualifier Zemmour de bougnoule des Blancs

Ce que notre contributrice Oriana Garibaldi avait remarqué, il y a déjà cinq ans…

Magyd Cherfi (Zebda) , votre part de Gaulois est bien mince !

Et nous avons bien sûr l’imam de service qui cache sa haine et sa volonté de faire taire toute critique de l’islam derrière un discours qui se veut humaniste, et une posture victimaire…

Dans un autre registre encore, notre ami Pascal, encore lui, en a démasqué quelques unes, de ces taupes de l’islam, déguisées en musulmans modérées, dont Leila Babès, qui fut en vogue dans les années 2010, et qui paraît avoir disparu de la circulation.

Le ramadan est-il une pratique obscurantiste ? Divergence amicale avec Leila Babes

Afin de démolir Redeker, Leïla Babès use de contre-vérités

Mezri Haddad fait la leçon à Zemmour : takiya 5G musulmane

Les « musulmans modérés » montrent leur vrai visage : celui de l’islam

Mohamed Louizi veut libérer l’islam de l’islamisme : un illusionniste musulman de plus !

Des Pascal Hilout, qui, né musulman, réclame la venue de Zemmour comme président de la République, il y en a très peu, en France.

Dès 2019, un apostat de l’islam voulait que Zemmour préside la France…

Par contre, des Latifa Ibn Ziaten, des Magyd Charfi, des Mohamed Sifaoui, des Leila Babes, des imams modérés, il y a en des millions dans notre pays.

Ceux qui sont vraiment français se rangeront dans le camp d’Eric Zemmour, pour être protégés par notre modèle de l’influence des barbus et des islamo-racailles. Les autres continueront à accuser Eric de diviser le pays, d’insulter les musulmans, de pousser à la guerre civile, car le discours de l’ancien journaliste du Figaro risque de réveiller les Français, et de mettre à bas la stratégie islamiste qui, basée sur l’immigration et la démographie, leur permettrait de prendre le pays, sans combattre, dans une vingtaine d’années.

Ce faisant, ils confirment nos propos, sur les musulmans modérés, et le fait qu’il y a dans notre pays une cinquième colonne musulmane qui n’est pas constituée que d’islamistes.

Les deux se complètent, par la terreur qu’ils imposent à la population française. Les prétendus modérés imposent leur mode de vie, en mettant en avant des concepts comme la tolérance, la laïcité à l’anglo-saxonne, le dialogue inter-religieux, la société multiculturelle, la richesse des différences, qui les autorisent à nous imposer leurs, leur djellabas, leurs kamis, leurs mosquées et leurs boucheries halal. Ils insultent et menacent ceux qui refusent cette colonisation, en les qualifiant de racistes, de haineux et d’extrême droite, qui veulent leur faire subir ce que les nazis ont fait aux juifs.

Les autres, les racailles et les islamistes, complètent ce travail, par la violence quotidienne et leurs attentats, qui obligent nos compatriotes à vivre, impuissants, dans la terreur permanente de perdre un des leurs, et leur fait abandonner peu à peu leur liberté et leur mode de vie, en cessant de fréquenter des quartiers à certaines heures, trop dangereuses.

Les musulmans dits modérés et les islamistes se livrent donc à un pas de deux, que permettait la partition de Marine Le Pen et de toute la classe politique française, qui expliquaient que l’islam était compatible avec notre pays et qu’il ne fallait pas le confondre avec l’islamisme.

Avec son discours franc du collier, Eric Zemmour met en l’air cette imposture, et explique, lui, que l’islam n’est pas compatible avec la France. Il parle aussi de remigration, pour ne subir la loi du nombre.

L’Islam incompatible avec la France

D’où la violence des « modérés » à son encontre. En agissant ainsi, ils tombent le masque, et se comportent tout simplement en vrais musulmans, donc en soldats de la conquête.