Les dessous de la haine pathologique de Boutry contre Zemmour

Nous serons toujours reconnaissants à Richard Boutry d’avoir pulvérisé, sur le plateau de Cyril Hanouna, l’effrayant docteur Laurent Alexandre, en lui balançant, deux minutes durant, ses quatre vérités sur la crise sanitaire, et l’énorme manipulation dont nous sommes l’objet.

Même si nous ne partagions pas toujours certains de ses propos, il menait des entretiens de qualité, quand il travaillait à France-Soir, qu’il a quitté pour des étranges raisons.

L’homme paraissait d’autant plus sympathique qu’au mois de juin 2021, il se fendait, dans sa vidéo quotidienne appelée « La Minute de Ricardo » d’une courageuse intervention en faveur de la liberté d’expression d’Eric Zemmour, suite à la réunion d’un comité d’éthique de Canal Plus, chargé d’examiner le cas du chroniqueur de « Face à l’Info ». Il montrait ainsi une grande liberté de parole, dans un contexte où il est de bon ton de cracher sur ce journaliste, haï par ses confrères, parce que différent d’eux, et surtout nettement meilleur.

Celui qui, depuis, a créé sa chaîne, n’avait pas de mots assez forts pour défendre la liberté d’expression, et cibler – à tort – Bolloré, dans ce qui lui apparaissait comme un mauvais procès contre un journaliste.

Quelques mois plus tard, alors qu’Eric, toujours pas candidat, commençait à percer dans les sondages, et que l’ensemble de la caste politico-médiatique, souvent dénoncée par Boutry, lynchait quotidiennement Zemmour, de manière étonnante, Ricardo se déchaînait contre celui qu’il soutenait, quelques mois auparavant. Et en quels termes !

Il osait le qualifier de juif berbère algérien, et insistait très lourdement sur le côté complot juif, dans lequel Bolloré serait un rouage essentiel. Des propos, qui, s’ils avaient été tenus contre un politicien ou un journaliste de gauche par un homme de droite, auraient valu à leur auteur la 17e Chambre immédiatement !

Selon Richard Boutry, Éric Zemmour n’est qu’un juif berbère algérien !

Quelques semaines plus tard, Richard Boutry récidive, dans des termes aussi grotesques, et se présente en porte-parole des malheureux musulmans, menacés, selon lui, par les propos et le programme d’Eric Zemmour.

https://youtu.be/MQjLL17H_Oo

On retrouve chez Ricardo la même haine que celle perçue par le professeur de philosophie Henri Pena-Ruiz contre le futur candidat à la présidentielle, allant même jusqu’à défendre le voile islamique pour confondre Eric !

Pourquoi Boutry, qui se dit catholique, père de cinq enfants, et n’hésite jamais à évoquer, dans ses vidéos, l’omniprésence maçonnique dans les instances de décision, et à insister lourdement sur le fait que Bolloré serait juif, se met-il à rejoindre la troupe des lyncheurs ?

S’il est catholique, pourquoi défend-il les musulmans et le voile des petites soldates de l’islam, alors que ses coreligionnaires, en Orient, subissent les persécutions de ceux qu’il défend ? Serait-il un fidèle disciple du pape collabo François, surnommé l’imam du Vatican ?

On pourrait à la rigueur comprendre que Richard reproche à Eric Zemmour sa trop grande discrétion sur la dictature sanitaire, et qu’il cible ses intervention sur ce sujet. Mais là n’est pas l’essentiel de ses attaques. Et si tel était le cas, il devrait être aux côtés de Florian Philippot. Mais, après être venu une fois prendre la parole aux rassemblements du président des Patriotes, il a décidé que ce dernier était un politicien comme les autres, qui faisait de la récupération, et l’a interdit d’antenne sur sa nouvelle chaîne.

https://www.liberation.fr/politique/anti-pass-sanitaire-deja-des-dissensions-au-sein-du-mouvement-20210720_H57VK7MXRJBE7EN7QXL4GNIMWY/

Donc, il reste deux hypothèses qui ne sont absolument pas contradictoires. Boutry aurait-il une compagne musulmane, comme nombre de politiciens français ?

Ou alors, ce qu’on comprend à la fin de sa deuxième vidéo à charge, se rêverait-il le candidat citoyen à la présidentielle, plébiscité par ses auditeurs, pour représenter le peuple dont il se prétend le porte-parole ?

En effet, il nous vend un machin grotesque, sur sa chaîne, où vingt prétendus candidats citoyens passeront un oral, devant les téléspectateurs, durant cinq semaines. Le vainqueur sera désigné donc par les abonnés de Boutry (combien de divisions) et considérés légitimes pour se prétendre candidats des citoyens français. La même imposture que le coup de la démocratie participative !

Et pendant ce temps-là, la France est en train de crever, une guerre quotidienne nous est menée sur notre sol, Macron a fait entrer en cinq ans plus de 2 millions de copains musulmans de Boutry, la démographie et le nombre risquent de transformer notre pays en terre d’islam, et ce crétin de Ricardo ne songe qu’à agresser gratuitement celui qui paie de sa personne pour sauver le pays. On croit rêver.

Mais peut-être a-t-il obtenu quelques contreparties du régime, pour sa chaîne ? Sinon, comment expliquer une telle volte-face ?

En tous cas, une chose est certaine, Boutry a manifestement pété un câble, et, pour le plus grand bonheur de Macron, se met à allumer tous ceux qui sont capables de redresser la France, qu’ils s’appellent Eric, Marine ou Florian.

Dommage.