Zineb appelle à voter Macron : elle préfère donc l’islam à la France

Zineb el Rhazoui a donc annoncé son soutien à Emmanuel Macron, s’il déclare sa candidature à la présidentielle. Et en quels termes ! Quelle flagornerie !

D’abord on constate que Zineb n’a plus la même trombine. La chirurgie esthétique à moins de 40 ans, il y a un problème.

Elle ose expliquer que Macron aurait dit des choses sur l’islam que personne d’autre n’aurait dit. Ah bon ?

Comment ne pas comprendre la colère de Christine Tasin, exprimée dès dimanche matin, quand elle a appris la nouvelle.

https://resistancerepublicaine.com/2022/01/16/zineb-nous-enfume-donc-depuis-des-annees-en-pretendant-lutter-contre-lislamisme/

Certes, nous connaissions les limites du discours de Zineb, qui n’attaquait jamais l’immigration, tout en prétendant combattre l’islam en France, qui progressait grâce à l’invasion, majoritairement musulmane, orchestrée par le régime.

Mais nous avions apprécié certaines de ses positions, notamment quand elle affirmait que l’islam et l’islamisme, c’était la même chose. Elle amalgamait l’islam au terrorisme. Comme un certain Éric Zemmour. Et cela lui valait des campagnes de calomnie, voire des menaces de mort. Comme un certain Éric Zemmour.

Elle dénonçait les collabos français qui pactisent avec l’ennemi. Là encore comme un certain Éric Zemmour.

https://www.lepoint.fr/societe/zineb-nous-sommes-tous-menaces-par-le-fascisme-islamique-page-2-20-10-2016-2077332_23.php

Sur les plateaux de télévision, dans les médias, elle était la cible des collabos, des lâches, des gauchistes et des islamistes. Comme un certain Éric Zemmour. Mais à la différence du candidat de Reconquête aux présidentielles, elle rentre piteusement dans le rang.

A-t-elle oublié ce que disait Macron sur le voile ou sur l’islam, quand il affirmait que l’uniforme de l’islam ne le dérangeait pas, même sur le lieu de travail ? A-t-elle oublié les menaces de mort à son encontre de Yassine Belattar, le frère de Macron ? A-t-elle oublié que Macron a été élu par le vote de 92 % de musulmans ? A-t-elle oublié sous son quinquennat que près de deux millions de nouveaux venus, majoritairement musulmans, sont venus vivre en France, renforçant la cinquième colonne de l’islam, et mettant en danger des personnes comme elle, arabo-musulmane émancipée, première cible des islamistes ?

Le seul qui protège réellement la France, et les nés-musulmans qui veulent devenir français, c’est Éric Zemmour.

https://www.youtube.com/watch?v=SREiRaelvI0

Et la pire menace pour eux, ce sont les discours des islamo-collabos, dont Emmanuel Macron est le fer de lance, et que relaient Pécresse, Mélenchon, Poutou, Jadot, la plupart des journalistes de plateau, et les associations dites anti-racistes, payées par le pouvoir pour faire taire les patriotes. Ce sont eux qui favorisent l’invasion, donc l’islamisation de notre pays, en imposant le silence à tous ceux qui veulent critiquer l’islam et sa politique de conquête, permise par les complicité de dirigeants traîtres comme Macron.

On aurait pu penser également que la femme de gauche qu’elle prétend être se serait souvenu du traitement barbare infligé aux Gilets jaunes, et de la dictature mise en place par le régime, avec l’alibi sanitaire depuis deux ans. Mais cette journaliste, comme la plupart de ses confrères, connaît-elle vraiment le peuple, ou ne fréquente-t-elle que de prétendus élites parisiennes et des dégénérés comme Pelloux ?

En soutenant Macron, Zineb poignarde dans le dos les Arabo-musulmans qui veulent vivre à la française, et donc s’émanciper de l’islam. Elle aide les islamistes, par la politique du nombre, à imposer la charia aux Français…  et aux apostats.

Zineb, quand elle faisait son cinéma sur les plateaux de télévision, nous jouait sa partition de l’amour de la France. Elle vient de nous confirmer que si elle aime la France, ce n’est pas celle des Français, mais celle de ses coreligionnaires musulmans, et qu’en soutenant Macron, elle se fait complice de la mort de notre pays, et du changement de peuple et de civilisation qui se met en place. Ce que nous appelons le Grand Remplacement, que manifestement elle appelle de ses vœux.

Bref, Zineb a tombé le masque, et les choses sont désormais claires. Si elle soutient Macron, c’est une ennemie de la France, et du camp patriote.

Elle sera donc désormais traitée comme telle dans nos colonnes.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*